> Protéger la ressource en eau

La station d'épuration de Vailly

La station d'épuration de Vailly
La station d'épuration de Vailly

La nouvelle station d'épuration se dresse à la sortie de Vailly en direction de Chavonne. Elle a été mise en eau le 15 novembre 2011. D'une capacité totale de 2680 équivalents habitants, cet équipement, qui a coûté environ 3,15 millions d'euros HT, peut traiter jusque 770 m3 d'eaux usées et pluviales par jour.

 

Les eaux sont traitées selon un procédé biologique dit à « boues activées ». Dans ce procédé, les bactéries se développent dans des bassins alimentés en eaux usées et en oxygène par des apports d’air. Les bactéries, en suspension dans l’eau des bassins, sont ainsi en contact permanent avec les matières polluantes dont elles se nourrissent et avec l’oxygène nécessaire à leur assimilation. La séparation de l’eau traitée et de la masse des bactéries (que l’on appelle « boues ») se fait dans un ouvrage spécifique, le « clarificateur ». Pour conserver un stock constant et suffisant de bactéries dans le bassin de boues activées, une grande partie des boues extraites du clarificateur est renvoyée dans le bassin. Les boues excédentaires sont envoyé sur des lits de roseaux pour séchage avant de d’être épandues. La station traite également l'azote et le phosphore.

La station d'épuration de Braine

Schéma de la future station d'épuration de Braine
Schéma de la future station d'épuration de Braine

 La station de Braine est située sur la commune d’Augy. Environ 500 mètres de canalisations ont été construits pour transférer les eaux usées de l'ancienne à la nouvelle station. Une partie de ces réseaux passe sous la Vesle.

Le coût total de l'opération (travaux, études, acquisition, viabilisation) est de à 2,2 millions d'euros hors taxe. Elle a été subventionnée à hauteur de 50% par l'Agence de l'eau et le Conseil Général.